Quand le coeur bouge

Un homme perd sa place, son cœur en perd la sienne et se met à bouger, à créer des interférences, ce qui perturbe l’hôpital et irrite le voisinage. Sa filleule, qui tente de maintenir à flot sa librairie indépendante, l’accueille chez elle. S’ensuit une histoire d’ondes et de connexions avec une auto rouge, des enfants de six ans, la mer et les marées, de la poussière d’homme, des oies des neiges, des applications et un processus de synchronisation pour le moins étonnants, des silences et un ange qui aime la danse.

Au terme des sept jours du récit, grâce à son cœur qui bouge avec pas de permis − d’abord tiraillé, puis peiné, synchronisé, ouvert, d’aplomb, clairvoyant et finalement apaisé − ce parrain trouvera ultimement quoi transmettre aux enfants qui lui sont chers.

Ponctuée de chansons, tissée de tendresse, à la fois profonde et légère, Quand le coeur bouge est une histoire d’entraide, d’ouverture et de transmission où battent le flux et le reflux de la vie, où l’ordinaire frôle le sacré, l’émouvant côtoie le drôle, avec des personnages attachants, empreints d’humanité.

Conte contemporain de création | 60 min | à partir de 12 ans 

Oeil extérieur : Charlotte Gingras, François Lavallée
Coaching : Richard Lemay

Note : Il faut prévoir des conditions optimales d’écoute pour ce spectacle,
car s’agit d’une seule histoire présentée sans entracte.

Remerciements

Ce spectacle a été créé grâce à une bourse du Conseil des Arts et des lettres du Québec (CALQ).

Commentaires de diffuseurs

La parole et les personnages de Danielle Brabant ont de multiples résonnances affectives et sociales; ils s’ancrent à nous et cheminent longtemps après la rencontre. On reconnaît la femme de coeur dans son souffle, sa gestuelle et à travers  les clins d’œil qu’elle fait aux artistes qui, comme elle, vont à l’essentiel du cheminement humain.

Liz Fortin, bibliothèque Olivar-Asselin, Sainte-Flavie

Commentaires du public

Ces commentaires, recueillis après les représentations, apportent un éclairage vivant sur ce qui touche les gens. 

Le 9 septembre 2014, à Lausanne, en Suisse

C’est une histoire qui donne envie d’aimer. Pierre

Ce conte m’a fait voyager dans des paysages d’émotions, d’amour, d’amitié et de liberté. Merci! Nathalie

De cœur à cœur, j’ai été emportée par ton histoire comme un bateau sur la mer. Merci pour ce beau moment. Valérie

Le 28 décembre 2014, à Orford, au Québec 

Merci pour les anges et les vagues, l’émotion et la joie, le cœur battant, mouvant. Marie

La richesse onirique des tableaux, des couleurs, évoquait la fantaisie de Chagall. Danielle

J’ai été charmée encore une fois par ta façon de conter. Ta gestuelle m’emportait dans l’histoire, autant que tes mots, que tes silences et tes regards. Je t’ai trouvée belle dans ton aisance sur scène, dans la force que tu dégages. Sylvie

Le 7 février 2015, à Sainte-Flavie, au Québec 

Merci de nous faire partager ton univers et ton cœur grand comme le monde. Grâce à toi, le nôtre bouge un peu plus. Marie-Michelle

Le 29 août 2015, à Emibois, en Suisse 

J’ai le coeur qui bouge, l’âme renversée par la poésie, le chant, l’écriture, tous ces personnages dessinés. Et quelle énergie! Christine

Coup de coeur pour ce coeur qui bouge, coeur qui chavire, pour cette rencontre, ce dernier spectacle que tu nous as offert comme un «petit coeur rouge» sur le gâteau. Mille mercis, j’en repars le coeur gonflé, mon coeur comme un oiseau. Claire

Le 6 octobre 2015, au Bic, au Québec 

Bravo pour ce spectacle touchant, émouvant, léger et profond. Claire 

C’est un beau voyage en mots, en émotion, en poésie. Touchant! Un beau texte agrémenté de chansons bien choisies! Linda

Merci de laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s