Bio

Depuis dix ans, Danielle Brabant tire le meilleur du conte traditionnel tout en écrivant ses propres histoires. Elle crée des univers sensibles, poétiques, teintés de réalisme magique qui font écho à nos doutes, nos espoirs, nos quêtes. Sur scène, son énergie ouvre en nous l’espace où se côtoient l’humour et l’émotion. Elle se distingue comme une voix singulière au Québec et dans une dizaine de pays, en français et en espagnol, de la France à la Roumanie, en passant par Cuba, l’Argentine et les Iles Canaries.

Parcours

Elle a conté dans de nombreux festivals au Québec dont le Festival interculturel du conte du Québec et De Bouche à Oreille à Montréal, Les jours sont contés en Estrie et le Rendez-vous des Grandes gueules à Trois-Pistoles. Elle a participé à des festivals de contes francophones en France, en Belgique, en Suisse, au Cameroun et en Roumanie ainsi qu’à des festivals hispanophones à Cuba, en Colombie, en Espagne, en Argentine et aux Iles Canaries.

En 2006, elle a tiré de son imaginaire L’esprit des lieux qui touche tous les publics, de Rimouski à Ste-Flavie en passant par Montréal, Paris, Chiny, Lyon, Plan-les-Ouates et St-Brieuc et bien d’autres. En 2011, Debout dans le bleu est aussi accueilli avec enthousiasme au Québec et en France. En 2014, sa nouvelle création, Quand le coeur bouge, rejoint un large public tant au Québec qu’en Suisse.

Au Québec comme à l’étranger, elle transporte les enfants dans l’imaginaire avec ses Contes de tous les possibles, elle explore de nouveaux territoires avec Mme B. et autres histoires et elle ouvre grand les horizons avec son spectacle tout public Le bal des apparences qui entrelace contes traditionnels, contes contemporains et contes de son cru.

Diffusion

Nuits du conte à Montréal

Nuits du conte à Montréal

La maison d’édition française Ouï-dire, spécialisée dans la production de disques de contes, a publié en 2012 le triple CD Nuits du conte à Montréalqui permet d’entendre 23 des conteurs québécois et étrangers présents en 2011 au Festival international du conte du Québec. Sa création, intitulée Mme B., en fait partie.

Le triple CD est disponible en France dans de nombreux points de vente (voir la liste sur le site de Ouï-dire), au Québec dans plusieurs librairies. Dans la région de Rimouski, on peut se le procurer en écrivant à danielle.brabant [@] gmail.com.

Prix, bourses et distinctions

En 2011, elle a participé à la Semaine du livre du Québec à Buenos Aires, nommée capitale mondiale du livre 2011 par l’Unesco, avec la délégation du Québec. En 2010, elle a reçu une bourse de création du Conseil des Arts du Canada. En 2007, elle a été choisie Ambassadrice du Bas-Saint-Laurent par la Société nationale de l’Est du Québec dans le cadre de la Fête nationale du Québec. En 2005, elle a reçu une bourse de création du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres (attribuée par le CALQ et le CRE du Bas-Saint-Laurent). En 2002, elle a gagné le 1er prix au concours de la Grande menterie au Rendez-vous des Grandes Gueules à Trois-Pistoles.

Réseaux

Elle est membre du Regroupement du conte du Québec (RCQ), membre du Conseil régional de la culture du Bas-Saint-Laurent (CRCBSL) et est inscrite au Répertoire Culture-Éducation du ministère de l’Éducation.

Formations 

Depuis 2003, elle a participé à des stages en contes avec des conteurs réputés issus de différents horizons dont Dan Yashinsky (Toronto), Michel Hindenoch, Jihad Darwiche, Guth Des Prez, Luigi Rignanese, Hassane Kouyaté et Didier Kowarsky (France), Alberto Garcia Sanchez (Belgique) ainsi que des stages en souffle et voix avec Danielle Carpentier, en performance avec Sylvie Tourangeau et en clown avec Élise Deguire (Québec).
De 1983 à 1985, elle a suivi des ateliers en théâtre, notamment avec Lorraine Pintal, en improvisation avec Claude Laroche, Carole Fréchette et le Théâtre de Quartier, et elle a fait des ateliers avec Gabriel Arcand et Téo Spychalsky du théâtre de la Veillée.